forum de l'association A.P.I.A.M.S.E pour la défense et la protection des chevaux maltraités en france
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 LA cruauté des animaux

Aller en bas 
AuteurMessage
Webmestre
Rang : Administrateur
Rang : Administrateur
Webmestre

Nombre de messages : 528
Date d'inscription : 07/08/2005

LA cruauté des animaux  Empty
MessageSujet: LA cruauté des animaux    LA cruauté des animaux  EmptyLun 26 Juil - 10:45

La cruauté au menu
Les fermes riantes où les animaux s’ébattent en liberté et autres scènes bucoliques que l’on trouve encore dans les livres d’enfants ont fait place aux cages grillagées, aux boxes de contention individuels et aux hangars métalliques sans fenêtres des élevages industriels.

Les animaux y subissent couramment des traitements qui feraient crier au scandale s’il s’agissait de chats ou de chiens. Ils sont négligés, mutilés, gavés de médicaments, transportés même pendant les pires canicules ou les journées les plus glaciales, puis abattus sans le moindre ménagement.

Les éleveurs cherchent à produire le maximum de viande, de lait ou d’œufs en un minimum de temps et avec un minimum d’investissements. Pour optimiser l’espace et les bénéfices, veaux, vaches, cochons, poules, dindes, canards, oies et autres animaux sont entassés dans des cages ou des stalles si petites qu’ils ne peuvent même pas se retourner.

Une vie de souffrances
Les marchés, les transports et l’abattoir sont de nouvelles occasions de souffrances. Affolés, ils y sont bien souvent laissés sans eau, sans nourriture ou litière malgré ce que prévoit la législation, tirés par n’importe quelle partie du corps, frappés et aiguillonnés par des matraques électriques.

Les bébés veaux de quelques jours et les animaux blessés ou malades ne sont pas épargnés.

Entassés pêle-mêle dans des camions voyageant sur des milliers de kilomètres, (jusqu'à 52 heures au CANADA ) exposés aux chaleurs torrides comme aux froids les plus mordants, les plus faibles meurent étouffés ou de crise cardiaque. D’autres s’en tirent avec une patte cassée.

Puis vient l’abattoir. Cris, bousculades, chutes et odeurs : tout concourt à en faire un lieu de stress intense et de terreur. Mais malheureusement, pour certains, la torture n’est toujours pas terminée. Tous les jours, des animaux qui n’ont pas été étourdis correctement sont découpés encore conscients ou écorchés vifs.
LA cruauté des animaux  35320_10

LA cruauté des animaux  38827_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LA cruauté des animaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les animaux de nos jardins...
» Animaux en débarbouillette des Belus
» Et nos amis les animaux ...
» Guide des animaux cachés
» les maisons des animaux...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association pour la défense des chevaux maltraités :: L'A.P.I.A.M.S.E :: Ses actions-
Sauter vers: